Mission  privée AXIOM Ax-3
Ax3%20patch.jpg

Ecusson officiel de la mission Ax-3.

Axiom Mission 3 (ou Ax-3 ) est un vol spatial privé vers la Station spatiale internationale ISS.
Lancement le 18 janvier 2024 et retour sur Terre le 9 Février 2024. Durée de mission: 21 jours dans l'espace.
Il est organisé par Axiom Space et utilise un vaisseau spatial Crew Dragon.

Les quatre membres de l’équipage ont une expérience de pilote militaire et une origine européenne:

Michael López-Alegría est le commandant en tant qu'employé d'Axiom ;
Walter Villadei de l' armée de l'air italienne est le pilote de la mission.
Les spécialistes de la mission sont Alper Gezeravcı qui est le premier astronaute turc, et l'astronaute suédois Marcus Wandt, qui est le premier membre du groupe d'astronautes de l'Agence spatiale européenne 2022 à recevoir une mission de vol spatial. Il s'agit également de "la première mission de vol spatial commercial pour un astronaute parrainé par l'ESA". La mission de Wandt est appelée « Muninn » car elle chevauche la mission de son compatriote astronaute scandinave de l'ESA Andreas Mogensen (Mission Huginn).

Le patch Axiom Ax-3 a la forme d'un bouclier pour illustrer la force et le courage. La Station spatiale internationale est centrée et inclinée pour être vue comme des ailes d'aviateur, symbolisant quatre astronautes « pilotes » volant en orbite terrestre basse avec un esprit d'exploration et de collaboration. Les noms des équipages de l'Ax-3 sont inclus en haut de l'écusson de mission, par ordre alphabétique avec les drapeaux des pays qu'ils représentent. Les quatre étoiles à côté des noms représentent les quatre nations européennes impliquées : l'Espagne (le commandant López-Alegría a la double nationalité américaine et espagnole), la Turquie, l'Italie et la Suède. La Terre carrelée est représentée avec des lignes de longitude et de latitude pour mettre en évidence la nouvelle frontière que l'équipage explorera et célébrer le pouvoir de combler les fossés culturels pour faire progresser la connaissance et la prospérité humaines. Situé sur Terre, le nombre 100 désigne les jalons du centenaire pour la Turquie et l'Italie. Ax-3 sera une mission symbolique pour la Turquie alors que la nation réfléchit aux changements et aux progrès réalisés au cours du siècle dernier pour faire progresser le développement économique, l'éducation et la technologie, ainsi que l'influence mondiale du pays, désormais dans l'espace. Cette année, le 28 mars, l'Aeronautica Militare, l'armée de l'air italienne, a célébré son centenaire en tant que l'une des plus anciennes forces aériennes du monde. Le nombre 500 représente une année jubilaire pour la Suède alors que le pays a célébré ses cinq siècles d'indépendance le 6 juin 2023. La devise de la mission, « Plus loin, au-delà », est écrite en latin (PLVS VLTRA) sur le bord inférieur du patch.

AX3%20crew%203.jpg Equipage:

- Michael López-Alegría
(USA - Espagne)

- Walter Villadei
(Italie)

- Alper Gezeravcı (Turquie)

- Marcus Wandt
(Suède - ESA)

Ax3%20SpaceX%20crew.jpg

Ax3%20orbite.jpg

Ax3%20ISSJ.jpg
L'équipage Ax-3 dans l'ISS avec les astronautes de Dragon Crew-7 et de Soyouz MS-24: 11 Humains réunis

Ax3%20retour%20parachutes.jpg

Ax3%20splash.jpg

Ax3%20SpaceX%20.jpg Ecusson SpaceX de la mission (avec son petit trèfle vert!).

Remarquez que les 4 couleurs de l"arc-en-ciel" correspondent aux 4 couleurs des drapeaux des nationalités des astronautes.


Ax3%20Muninn.jpg Ax3%20Wandt.jpg
L'astronaute de l'ESA Marcus Wandt explique le nom et l'écusson de sa mission.

La première mission spatiale de Marcus, Muninn, tire son nom de la mythologie nordique et des deux corbeaux complices du dieu Odin – Muninn et Huginn. Ensemble, les deux symbolisent l'esprit humain. Huginn est le nom de la mission de l’astronaute de l’ESA Andreas Mogensen sur la Station spatiale. Selon le mythe, les corbeaux servent de messagers et de conseillers à leur dieu, partageant tout ce qu'ils voient et entendent. Muninn vient du vieux mot norrois munr, qui peut être traduit par esprit et passion. Huginn est le nom de la mission de l’astronaute de l’ESA Andreas Mogensen.

Dans le patch de Muninn, le corbeau parcourt la Terre pour partager les connaissances recueillies lors de la mission de Marcus. Le cercle bleu foncé représente la Terre et comprend des lignes plus claires représentant son pays natal, la Suède. Le patch affiche les deux couleurs du drapeau suédois – bleu et jaune. Les deux bandes blanches à côté de l’aile supérieure de Muninn font référence aux panneaux solaires distinctifs d’une station spatiale, la future maison de Marcus dans l’espace. Les étoiles ressemblent à un symbole de protection viking.
Ax3%20muninn%20vik.jpg
Les étoiles rappellent également à Marcus la beauté des flocons de neige lors des froides journées d'hiver en Suède. Les lignes de l’aile inférieure de Muninn font référence aux ondes de choc supersoniques des avions à réaction. Marcus est pilote d'essai pour l'armée de l'air suédoise.
 

Ax3%20Turquie.jpg
Le premier Turc dans l'espace suscite la fierté du pays et d'Erdogan

En s'envolant jeudi pour l'ISS, Alper Gezeravci, un pilote de chasse de 43 ans, deviendra le premier Turc à prendre part à une expédition spatiale. Un motif de fierté pour la Turquie et son président, Recep Tayyip Erdogan, qui a salué un symbole de "puissance".
C'est une grande première pour la Turquie. Alper Gezeravci, un pilote de chasse de 43 ans, dont 21 dans l'armée de l'air turque, a décollé pour l'ISS, jeudi 18 janvier, depuis la base de Cap Canaveral, en Floride (sud-est des États-Unis), pour une mission de 14 jours.

Ax3%20italie.jpg Ax3%20Villadei.jpg
Walter Villadei
Né en avril 1974 à Rome, en Italie, Walter Villadei est colonel de l'armée de l'air italienne (ItAF) et dirige actuellement le bureau de représentation de l'ItAF aux États-Unis, supervisant les initiatives de vols spatiaux commerciaux. Il possède une vaste expérience des programmes spatiaux italiens, notamment de multiples missions en tant que membre du comité scientifique de l'Agence spatiale italienne et représentant national auprès de la Commission européenne pour le programme de surveillance et de suivi de l'espace.


Le badge italien de Ax-3: explication du site du "Ministerio della Difesa"

En Italie, la mission Ax-3 prend le nom de Voluntas : la langue latine a été choisie pour représenter au mieux une civilisation qui, avec l'évolution, a tenté de dépasser ses frontières, une activité typique d'exploration, qu'elle soit terrestre ou spatiale. Volonté comme aspiration, finalité : concepts clés du désir d'aller plus loin. Même concept sur lequel repose la Défense, qui a toujours considéré le futur comme une extension naturelle du présent et l’Espace une projection naturelle de son environnement opérationnel.​
Voluntas, dans son sens large, fait également référence à la composante « recherche », qui se traduit par la réalisation d'activités visant à améliorer le système national à travers une collaboration pour le développement technologique, opérationnel et scientifique, et donc social.
Le patch comprend l'emblème de la République italienne, le drapeau tricolore, le nouveau pictogramme de l'Armée de l'Air et une référence au lancement du satellite San Marco-1, dont le soixantième anniversaire sera célébré en 2024. Enfin, entre espace et terre, les constellations représentent les guides sûrs utilisés au fil du temps, tandis que l'ISS est l'élément destiné à être atteint, reliant ainsi le vol aéronautique (atmosphérique) au vol spatial (extra-atmosphérique).
Ax3%20San%20marco1.jpg
Le satellite au-dessus de la station ISS à droite est le premier satellite italien lancé dans l'espace le 15 Décembre 1964.
Il s'appelait San Marco 1.